English Italiano

TECHNIQUE ARTISTIQUE

Elements-clés définissant l'oeuvre plastique de F.A. Courbet:

1- Autodidacte de l'Art: l'intuition prime et commande les moyens de l'expression.
2- L'Approfondissement du sujet: force de l'affirmation du sujet par un écho silencieux du senti intérieur.
3- Résonnance intèrieure supérieure aux impulsions de l'extèrieur. L'empreinte du monde est en interdépendance avec la réponse des structures innées de l'artiste. Il y entre ces deux élèments une relation oscillant de l'équilibre au déséquilibre, mais se rétablissant toujours entre abstrait et concret. Ainsi, le réalisme du visuel se trouve interdépendant de son abstraction conceptuelle.
4- Par conséquent, la structure rigide, à ses différentes étapes, va se déstructurer, se détruire d'une certaine façon dans un aller-retour par une structure souple qui tend à s'affirmer définitivement.
5- La maturation et le développement du travail exprimé sont une expression de sa vision globale.
6- L'oeuvre va rétrospectivement du formalisme à l'abstrait. La meme facture d'un principe commun dégage nuance, force, équilibre et tracé qui s'unissent en une harmonie, voire un ensemble restructuré.
7- Le mouvement et le saisi instantanné sont la base de l'unité de son travail, ainsi que son ultérieure amplification. Cette démarche est associée à une sélection de techniques, reconstruisant l'appronfondissement de la vision intuitive du départ.
8 - La maitrise des supports d'expression: l'oeuvre tend à repousser la limite des différentes matières et supports soumis à l'intuition du travail à accomplir. L'aquarelle, base de départ, est toujours présente. Suivent la toile, le bois, le papier, le fer, ainsi que les huiles polymères... Du mortier au bronze, du sable aux inclusions diverses, le support, quel qu'il soit, doit se plier au concept de base de l'oeuvre initiale. Néanmoins, le développement numérique des travaux de base (surtout aquarelle) est devenu l'élèment essentiel du développement actuel et rétrospectif de toutes ses oeuvres.
9- L'Espace, la Perspective s'expriment tant en Nuance qu'en Profondeur et les dégradés développent et complètent la vision globale.
10- L'artiste utilise, englobe et dépasse les acquis de la déstructuration (au sens large du terme). Il exprime, affirme et représente une vision plastique restructurée.

 

Vidéo Technique

 

L’essentiel de cette orientation se résume en trois élèments sur le plan plastique et pictural : trait – nuance – force d’impact.

1/ le trait : tracé (apparent ou non) définit sa composition, la cadre, la délimite, mệme s’il s’efface par la suite.

2/ les nuances dans la profondeur de leur variation vont de la neige, « image cathodique », au pointillisme, des fondus de l’aquarelle aux couleurs franches et aux traits parallèles.

3/ la force des « tậches » qui définit l’impact est une affirmation : l’élèment majeur, le saisi immédiat de l’essentiel.

Un judicieux balancement s’installe entre ces trois données qui émaillent son travail.
Il faut noter une profonde réflexion sur le mode graphique d’expression : une étude du signe qui exprime une évolution sémiologique. On trouve dans ce travail une résonance entre le monde figuratif visible et la vision intérieure de l'artiste. Ce qui est exprimé est une philosophie de l’équilibre qui s’adapte, oscille, puis s’affirme dans l'oeuvre par l'intermédiaire d'une destructuration, voire d'une destruction interprétée par les élèments primaires de la représentation plastique. La prise en compte de ces données de base lui a permi d’enrichir l’expression tout en l'incluant dans une «restructuration -reconstruction » plus intégrée et unitaire.
Une interprétation de différents éléments d’expression est réalisée à travers une « unité libre » qui définit l’oeuvre achevée. Cette empreinte caractéristique, cette facture d’un « Courbet » oscillant entre abstraction et réalisme, tout en affirmant ces nuances, trait et impact, prouvent ainsi une intégration des extrèmes, entre réel et abstrait.

....

 

Conclusion: Exprimer en restructurant réellement, signifie pour l'artiste, la présence de liens entre forme abstraite et "première" et forme finie et réaliste: un développement continu entre des extrèmes.

F.A. Courbet saisit l'instantané, l'appronfondit, utilise les acquis, réunit les extrèmes du figuratif à l'abstraction. Dans cet esprit, c'est une constante "fontaine" d'innovations jaillissant dans une évolution d'expression "Art et Technique". Il emploie non limitativement toute technique partant de l'aquarelle au numérique. on pourrait résumer une philosophie de trois valeurs du signe: le trait - la nuance et l'impact balancant entre abstraction et réalisme. Pour F.A.Courbet, les technologies doivent etre des esclaves, non des maitres, à asservir, à commander.

 

back